Comment la science élabore des connaissances

vendredi 2 octobre 2015
par  Groupe sciences et média et zététique
popularité : 21%

Situation-problème
La représentation de ce qu’est la science par les élèves est souvent confuse, fortement teintée d’une perception ambivalente des aspects positifs ou négatifs des conséquences des applications des découvertes scientifiques. De plus, si une forme de méthode expérimentale adaptée à l’enseignement est connue, le processus de validation des résultats de recherches et le rôle des publications demeurent inconnus.
A partir d’un questionnement sur le statut de discipline scientifique, les élèves sont amenés à déterminer comment la connaissance scientifique s’élabore.

Organisation de la séance
- Remue-méninges sur ce qu’est la science : des mots clés suggérés à l’oral par les élèves sont reportés au tableau. Une synthèse permet d’abord de distinguer science et technologie, puis de déterminer que la science est un moyen de construire une représentation du Monde au moyen du savoir.
- Echanges oraux autour d’un sondage d’opinion attribuant un caractère scientifique à diverses disciplines. L’attention des élèves est attirée vers l’astrologie, discipline au sujet de laquelle l’opinion publique est partagée.
- Un protocole d’évaluation des prétentions de l’astrologie en matière de prédiction de la personnalité est proposé aux élèves : ils doivent évaluer la concordance du profil astral qui leur est distribué avec leur personnalité (les élèves ignorent qu’ils ont en réalité tous reçu un texte identique, indépendamment de leur date de naissance).
- Une mise en commun permet de réaliser que la majorité se reconnaissent dans leur profil astral, bien qu’il soit identique à celui des autres : il s’agit d’un « effet Barnum » , et l’existence de biais cognitifs est ainsi mise en évidence.
- De ces réflexions préliminaires émerge la problématique principale de la séance : « Comment, bien qu’elle soit élaborée par des êtres humains faillibles, la science peut-elle prétendre à l’objectivité ? ». Les élèves ont pour objectif de reconstituer le processus d’établissement de la connaissance scientifique à l’aide d’une séquence vidéo et d’une bande dessinée, et de le représenter au moyen d’un schéma fonctionnel.
- Une mise en commun permet de dégager les points essentiels du processus d’élaboration de la connaissance scientifique.

Consignes données à l’élève, incluses dans la présentation « Comment la Science élabore des connaissances.pdf »
- Proposez des mots-clés qui évoquent la science pour vous.
- Le profil astral qui vous a été distribué correspond-il à votre personnalité réelle ? Entourez la case correspondante dans le tableau du polycopié fourni.
- Comment, bien qu’elle soit élaborée par des êtres humains faillibles, la science peut-elle prétendre à l’objectivité ? A partir de la video et de la BD distribuée, construisez un schéma fonctionnel montrant comment la connaissance scientifique est élaborée.

Matériel à disposition de l’élève et supports de travail
- Présentation « Comment la Science élabore des connaissances.pdf »
- Tirage polycopié du fichier « Test-personnalité-Barnum.pdf »
- Tirage polycopié de la BD du fichier « Le déni de la Science.pdf »
- Vidéo « Le chercheur et son article- une aventure en trois actes », mise en ligne à l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=3E5d6ffki38


Documents joints

Fiche scénario
Fiche scénario
Vocabulaire pour la version anglaise de la (...)
Vocabulaire pour la version anglaise de la (...)
Version anglaise de la BD
Version anglaise de la BD
Version française de la BD "Le déni de la (...)
Version française de la BD "Le déni de la (...)
Profil astrologique
Profil astrologique
Présentation à vidéoprojeter
Présentation à vidéoprojeter
Exemples de productions d'élèves
Exemples de productions d'élèves

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

25 avril 2014 - Conférence de Jean-Jacques Dahan du 11 avril 2014

Conjectures Relatives à des Facteurs Associés aux Patrons Dynamiques des Solides de Platon (“Nets (...)